A propos

Pourquoi un projet « Santé-ensemble » ?

Depuis de nombreuses années, l’Institut Renaudot souhaitait lancer un site Internet dédié à l'échange le partage et la valorisation des démarches communautaires en santé et c’est chose faite ! !

Marché des expériences - Rencontres de l'Institut Meyrin 2012 (2)

Pour la petite histoire, un espace très apprécié des Rencontres de l’Institut (organisées tous les 2 ans), est le « Marché des expériences ». L’Institut Renaudot a constaté que le partage et l’échange d’expériences, dans cet espace, permettent aux acteurs d’y questionner leurs pratiques, au-delà de l’intérêt d’accroître la visibilité de leur expérience et de rentrer en contact avec d'autres.

Marché des expériences - Rencontres de l'Institut Meyrin 2012

Depuis 2007, un essai pour faire émerger une réelle dynamique de valorisation et de mise en réseau des acteurs ayant participé aux Rencontres, a été fait par la mise en ligne de fiches-actions sur le site Internet de l’Institut Renaudot. Cette tentative nous a montré qu’il fallait des moyens plus importants qu’une simple base de données. Aujourd’hui, grâce à des financements dédiés, nous pouvons nous donner les moyens d’accompagner cette dynamique et donc lancer ce projet si ambitieux qu’est celui de re-créer un « Marché des expériences » virtuel.

Aussi, à travers ses actions en France et ailleurs, l’Institut Renaudot a repéré que ce projet répondait à une attente forte de ses membres et partenaires (associations, Pôles Régionaux de Compétences en éducation et promotion de la santé, ARS, collectivités, …), notamment la nécessité d'un accompagnement des acteurs dans la valorisation de leurs démarches communautaires.

Dans certains pays, notamment au Canada, les démarches communautaires en santé font l’objet d’une valorisation ; or, en France, un tel projet n’existait pas. Au niveau national, des institutions clés – dans le champ de la Santé et de la Politique de la Ville, ont soutenu ce projet, car  il donnera plus de visibilité aux démarches communautaires en santé et permettra d’apporter un soutien à des acteurs qui mènent des actions de promotion de la santé dans une démarche communautaire.

Enfin, le choix de créer un site dédié « sante-ensemble.org » est, pour l’Institut Renaudot, une volonté d’ouverture qui vise une réelle appropriation du projet par tous les acteurs des démarches communautaires, puis dès la fin de sa phase expérimentale par les partenaires qui, nous l’espérons, nous rejoindrons dans l’élargissement et le développement de ce projet en France et dans le monde francophone.

Quels en sont les objectifs ?

Le projet www.sante-ensemble.org vise à promouvoir et faire évoluer les démarches communautaires par : 

  • le partage et les échanges de pratiques citoyennes et professionnelles existantes en France et ailleurs,
  • l'interconnaissance et la mise en réseau des acteurs dans une dynamique participative,
  • l'accompagnement des acteurs dans la mise en lumière, la conceptualisation et la prise de recul sur ses expériences.

A qui s’adresse le site ?

A toute personne

impliquée dans une initiative locale de santé ou ayant une influence sur celle-ci (urbaniste, agriculteur, membre d’une collectivité, comédien, enseignant, infirmier, habitant-usager-citoyen, psychologue, membre d’une coopérative, coordonnateur Atelier Santé Ville, architecte, médecin, militant associatif, élu, animateur, intervenant social, …).

pensant que la santé ne se limite pas à la maladie et aux soins, mais qu’elle est d’abord déterminée par des conditions de vie…

engagée ou intéressée par des actions citoyennes, militantes ou professionnelles pour améliorer la qualité de vie sur votre territoire…

et souhaitant connaitre, valoriser ou échanger des expériences/projets menés dans une démarche communautaire en santé…

Différentes formes de participation :

- prendre connaissance des projets en ligne (par le moteur de recherche du site)

- partager son expérience et contribuer à nourrir la base de données en ligne  (en étant accompagné si besoin et à votre demande dans la rédaction de la fiche projet)

- interagir avec les porteurs de projet  (en devenant membre du site)

L'histoire du projet

2012 – Grace au soutien de l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France, l'Institut Renaudot a pu mener un travail de prospection et de remontée des besoins et attentes. Puis a commencé à mobiliser des porteurs de projets franciliens pour les premières mises en ligne et a construit le cahier des charges et recruté un webmaster.

Début 2013 – L'Institut Renaudot a continué ses recherches de partenariats financiers et la construction du site.

Mai 2013 – Le 15 a eu lieu le lancement officiel du projet par la mise en ligne du site www.sante-ensemble.org

Fin 2013 – L'Institut Renaudot a recruté un coordinateur du projet et commencé l'évaluation de la phase expérimentale.

2014 – Ouverture du projet à des partenaires voulant nous rejoindre et poursuite de l’évolution du projet, notamment par un élargissement géographique. Valorisation des fiches "marché des expériences" des 8ème rencontres à Paris.

2015 - Poursuite de la mise en ligne  des fiches en liens avec les 8ème rencontre de Novembre 2014

Les démarches communautaires en santé : de quoi s’agit-il ?

« La santé communautaire est le processus par lequel les membres d’une collectivité, géographique ou sociale, conscients de leur appartenance à un même groupe, réfléchissent en commun sur les problèmes de leur santé, expriment leurs besoins prioritaires et participent activement à la mise en place, au déroulement et à l’évaluation des activités les plus aptes à répondre à ces priorités » (selon l’OMS - Organisation Mondiale de la Santé).

Ainsi, « La démarche communautaire en santé désigne en même temps un projet social, un cadre de pensée, une stratégie d’intervention et un modèle méthodologique »[1].

Selon le SEPSAC (Secrétariat Européen des Pratiques en Santé Communautaire) une démarche communautaire en santé se caractérise par un faisceau de repères interdépendants et complémentaires. Pour qu'un projet s'inscrive dans une démarche communautaire, il doit se baser sur ces repères dont  les 3 premiers se réfèrent à la promotion de la santé, les 4 suivants à la stratégie communautaire, le dernier est centré sur la méthodologie.

Des repères relatifs à une approche en promotion de la santé :

1. Avoir une approche globale et positive de la santé.  La démarche prend en compte et intègre, outre les dimensions du champ sanitaire (éducatif, préventif et curatif), ceux des champs social, économique, environnemental et culturel.

2. Agir sur les déterminants de la santé. La démarche agit sur les déterminants de la santé qui sont à la source des problèmes de santé (logement, environnement, éducation, culture, emploi…)

3. Travailler en intersectorialité pour la promotion de la santé. La démarche vise la participation de tous les partenaires concernés (spécialistes, professionnels, administratifs, ...), favorisant ainsi les décloisonnements institutionnels et professionnels, associant tous les secteurs concernés pour une prise en compte de la santé globale. Le projet doit également veiller à définir et à clarifier les rôles et places de chacun de ces partenaires dans un souci de transdisciplinarité.

Des repères spécifiques à la stratégie communautaire

4. Concerner une communauté. Le terme "communauté" est ici défini comme un ensemble de personnes (habitants, professionnels, élus, institutions) présentant un sentiment d'appartenance commun selon son espace géographique, ses caractéristiques, ses intérêts, préoccupations, et/ou besoins partagés.

5. Favoriser l’implication de tous les acteurs concernés dans une démarche de co-construction. La démarche favorise la création d’un contexte qui permet et encourage la co-construction et l’implication de tous les acteurs (habitants, professionnels, élus, institutions) dans les différentes étapes du projet (le diagnostic, la mise en œuvre, l’évaluation et l’évolution).

6. Favoriser un contexte de partage des pouvoirs et des savoirs. La démarche vise la mise en place de relations où la spécificité de chaque acteur (professionnels, institutions, politiques, habitants, usagers) est reconnue. Ce contexte est garant de la reconnaissance de la légitimité des compétences et de la capacité d’agir des citoyens. Ces relations reposent sur un partage des savoirs et des pouvoirs.

7. Valoriser et mutualiser les ressources de la communauté. La démarche cherche à identifier, stimuler, mobiliser les ressources de chaque acteur individuel et collectif en reconnaissant leur spécificité et leur complémentarité.

Un repère méthodologique

8. Avoir une démarche de planification par une évaluation partagée, évolutive et permanente. La démarche se réfère à un plan d’actions construit, élaboré à partir d’une approche des besoins, de leur priorisation, de la recherche de la meilleure utilisation des ressources, des stratégies les plus adaptées ; accompagné d’un processus d’évaluation permanente basée sur un mode de concertation et de participation des intéressés.


[1] La démarche communautaire en santé. M. Bantuelle, G. Langlois, M. Schoene. Un chapitre de : Traité de prévention - F. Bourdillon, dir. – Paris : Médecine-Sciences Flammarion, 2009.

Les financeurs du projet

 

logo_acse_2008inpes logo

Logo ARS IdF

120_logoiledefrancecopie

Liens utiles

Onglet en cours de construction...

On parle de nous...

Sur internet :

Livre / Parution :

Pour toute autre question...

Pour proposer un projet, ou pour toute demande d’informations, vous pouvez écrire au coordinateur/animateur du projet à l'adresse suivante : contact@sante-ensemble.org